City Of Sin



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Contexte

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
le diable en personne
Âge : un âge incertain que personne ne sait à part moi.
Statut : peut-être en couple, mariée, veuve ou même célibataire.
Métier et autre : toutes les activités mystérieuses.
Messages : 41

MessageSujet: Contexte  7/23/2018, 11:24 pm


La petite histoire

écoutez-bien...

City of Sin ;

Il ne faisait pas bon vivre à Hastings au dernier millénaire.


Policiers de père en fils, la famille Richardson tentait malgré tout de faire régner un semblant de justice dans cette ville dont la criminalité avait connu un plein essor au court des années 50. Tenus dans la plus haute estime de leur voisinage et craints de tous les malfrats, une nouvelle naissance vint pourtant chambouler leur vie. Car derrière leur façade de perfection, un lourd secret pesait sur cette maison ; toutes les filles étaient tuées à la naissance par leurs géniteurs, de sorte que la lignée ne soit jamais entachée de ce fardeau. Jusqu’à elle, Myranda.
Malgré tous leurs essais, ils ne parvinrent jamais à lui faire subir le même sort car chaque fois elle semblait insensible à leurs tentatives de meurtres. Faute de mieux, la première fille fut reconnue par les Richardson… ce qui ne lui facilita pas la vie pour autant. De maltraitances en abus, elle tomba enceinte alors même que son corps de femme n’était pas encore pleinement formé. Ce n’est qu’après avoir donné naissance à son garçon que ses frères eurent finalement raison d’elle, l’empoisonnant.

Mais la lignée ne fut plus jamais la même. Ecœuré par les actions de ses oncles, le jeune Chester grandit en marge de sa famille. Préférant la médecine aux forces de l’ordre, il se spécialisa dans la psychiatrie jusqu’à ouvrir son propre centre. Tout Hastings le prit pour le plus fou d’entre tous, cependant il n’en avait cure. S’étant entouré de pointures dans leurs domaines, ils l’aidèrent à diagnostiquer ses oncles qui vinrent bientôt grossir les rangs des patients. La pathologie officielle fut schizophrénie doublée de paranoïa religieuse et trouble compulsif. Il sembla que les démons par lesquels ils étaient persuadés d’être hantés vinrent finalement à bout de leurs peines car à peine quelques mois plus tard ils périrent à quelques jours d’intervalle. Personne ne sut jamais que le Dr. Chester s’était malencontreusement trompé dans le dosage de leurs traitements, ou alors on n’en dit rien…


De nos jours, les rues d’Hastings connaissent une tranquillité comme jamais il n’y en a eu. Le passé des Richardson semble loin derrière eux désormais que même l’hôpital a fermé ses portes, devenant le lieu préféré des squatteurs en tout genre.
Le glorieux et pourtant honteux passé de cette famille de policiers a pris fin, tandis que les jumeaux Flynn et Glenn et leur cadette Mélissandre affichent haut et fort leurs idées pacifistes, qu’ils partagent avec leurs amis composés presque exclusivement de marginaux. Cette relique familiale n’a pourtant jamais cessé de fasciner Glenn, qui ne se lassait pas d’aller la visiter de fond en comble et alimentait sans cesse de rumeurs cet endroit lugubre. Aidé de son frère et de sa sœur, ils rendirent de nouveau les salles principales salubres, donnant une seconde vie à l’asile qui devint bien vite une attraction à ne pas rater pour toute personne en quête de sensations fortes.


Ces derniers temps pourtant, de nouveaux bruits courent dans la ville… On aurait vu passer des personnes de plus en plus singulières, et c’est sans compter ce jeune couple venu visiter le centre qui est introuvable depuis lors. De nouveau on regarde l’hôpital désaffecté d’un mauvais œil, lui et les héritiers Richardson dont on est sûr qu’ils cachent quelque chose.

           Après tout, ne sont-ce pas eux qui ont attiré tous les problèmes à la calme Hastings ?



Halloween
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Contexte
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Murder Party n°4 : une soirée entre personnes de bonne compagnie règles et contexte
» [1] Contexte / Histoire
» Contexte de base de Lycampire
» Raphia (LEGION)
» CONTEXTE ▷ l'histoire du forum

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
City Of Sin :: Bienvenue :: Avant tout :: Contexte-
Sauter vers: